“Grabitja e shekullit! I kujt është faji?!”

Saturday, 13 Prill 2019 09:59

Ish-kryeminsitri Sali Berisha ka risjellë në vëmendje çështjen më pikante të aktualiteti, grabitjen e 10 milionë eurove në Rinas.

Por, në këndvështrimin e mediave të huaja, kjo sjell jo pak pasoja në mënyrën se si krijohet imazhi i Shqipërisë në sytë e botës. Ndërkohë që një nga mediat më prestigjoze ‘Le Courrier des Balkans’, kërkon të dijë se kush e ka fajin lidhur me këto grabitje që përsiten çdo ditë e më shumë.

Statusi i Berishës

Ky eshte titulli klamoroz per grabitjen e 10 milione eurove ne pisten e aeroportit te Rinasit me dt 9 prill 2019, me te cilen hapet gazeta Le Courrier des Balkans:

Albanie : « braquage du siècle » à l’aéroport de Tirana, à qui la faute ?
Le Courrier des Balkan; Par la rédaction | vendredi 12 avril 2019

Ne kete artikull redaksia e gazetes informon per ate qe ajo ne titull e quan grabitja e shekullit, vjedhjen me daten 9 prill ne pisten e avioneve te 10 milion eurove. Redaksia e gazetes shtron pyetjen kush e ka fajin per kete grabitje te shekullit dhe shkruan se per autoritetet shteterore shqiptare nga Edvini dhe gjithe te tjeret faji eshte i koncesionarit kinez nderkohe qe koncesionari hedh poshte keto akuza dhe pergjigjet se pergjegjesia e sugurimit te kompleksit eshte e policise shqiptare. Aeroporti eshte pjese e territorit te Shqiperise dhe jo e Kines dhe ligjerisht eshte ne mbrojtjen e policise se shtetit”

Me poshte redaksia e gazetes rendit serine e kater vjedhjeve te tjera nga viti 2015 gjer sot.

Ketu me poshte keni ne frengjisht te plote artikullin e gazetes Korrieri i Ballkanit. sb

Mardi 9 avril, trois hommes ont braqué un avion d’Austrian Airlines sur le tarmac de l’aéroport de Tirana, dérobant près de dix millions d’euros. Qui est responsable des failles du système de sécurité de l’aéroport ? L’État albanais et le concessionnaire China Everbright Limited se renvoient la balle.
Les braqueurs ouvrant l’une des sorties de secours de l’aéroport
© shqipmedia.com
Mardi 9 avril vers 15h, trois hommes au volant d’une camionnette de l’Inspection fiscale ont réussi à s’introduire dans l’enceinte de l’aéroport international de Tirana par une sortie de secours. Ils se sont rendus sur le tarmac, où stationnait un avion d’Austrian Airlines, et ont braqué le convoyeur de fonds, qui transportait plusieurs sacs remplis d’argent liquide. Les individus étaient armés de kalachnikov et de grenades, et portaient des uniformes militaires et des masques en silicone. L’un des hommes a été abattu par la police alors que les malfrats prenaient la fuite. Les deux autres ont réussi à s’échapper avec un butin estimé à près de dix millions d’euros.
Ce braquage n’est que le dernier d’une longue liste. En février 2017, 3,2 millions d’euros avaient été dérobés, un autre vol avait été commis en 2016 et deux en 2015. Pour les autorités albanaises, pas de doute, le principal responsable des failles dans la sécurité de l’aéroport n’est autre que la société gestionnaire, l’entreprise chinoise China Everbright Limited. « Elle a failli à sa mission », a souligné sur Tëitter le Premier ministre Edi Rama, depuis Monaco où il était en visite. Un discours repris par le ministre de l’Intérieur, Sander Lleshaj, qui a montré du doigt l’entreprise chinoise : « Le concessionnaire a refusé de se conformer aux demandes de la police, qui exigeait que des mesures soient prises pour renforcer la sécurité. À de nombreuses reprises, il n’a même pas daigné ne serait-ce que formellement répondre à la correspondance officielle ».

LEXO EDHE Vjedhja spektakolare/ Panagiotis Fistedis i ICTS, shefi i sigurisë (së munguar) të Rinasit
Braquages en série
De son côté, la direction de l’aéroport a qualifié ces accusations d’« incorrectes ». Selon elle, la responsabilité de la sécurité du complexe revient à la police albanaise. L’aéroport fait ainsi « partie du territoire albanais et se trouve légalement sous la protection de la police d’État ». Elle a de plus ajouté que l’aéroport « n’appartient pas aux Chinois, mais à tous les Albanais ».
Tirana avait cédé la concession de son aéroport à une entreprise allemande en 2004. Qui a ensuite revendu ses parts à une entreprise espagnole. Qui a à son tour revendu ses parts à la China Everbright Limited, en 2016 pour 82 millions d’euros. L’entreprise chinoise génère des profits (18 millions d’euros en 2017), mais elle est régulièrement accusée de faire payer des taxes aéroportuaires trop élevées. Beaucoup de compagnies aériennes se plaignent des tarifs pratiqués et du faible nombre des touristes. L’accord de concession expire en 2027.
En attendant, la ministre de la Défense, Olta Xhacka, a déployé des forces spéciales pour prendre en charge la sécurité de l’aéroport. La compagnie aérienne Austrian Airlines a annoncé qu’elle allait immédiatement stopper ses transferts de marchandises de valeur par Tirana.

Modifikuar më Saturday, 13 Prill 2019 10:03

Lini komentin tuaj!

Fyerjet dhe përdorimi i fjalëve banale, do të pasoj me fshirjen e komentit tuaj.

Lajmet e fundit

Mohimi dhe glorifikimi i krimeve të luftës pengojnë pajtimin

Globi

Mohimi dhe glorifikimi i krimeve të luftës pengojnë pajtimin

Këshilli i Sigurimit informohet një herë në gjashtë muaj nga Mekanizmi i mbetur nga Gjykatat Ndërkombëtare, IMRCT. Kësaj herë vend të rëndësishëm zuri dënimi i mohimit dhe glorifikimit të krimeve...

Terrorizuan fshatin Rrushkull, kapen dy adoleshentë që qëlluan me armë zjarri

Aktualitet

Terrorizuan fshatin Rrushkull, kapen dy adoleshentë që qëlluan me armë zjarri

Dy adoleshentë janë arrestuar nga policia e Manzës, pasi gjatë natës qëlluan me armë zjarri në ajër, duke terrorizuar edhe banorët. Policia thotë se në pranga u vunë shtetasit K.N., 18...

Temperatura rekord në SHBA

Globi

Temperatura rekord në SHBA

Shtetet e Bashkuara të Amerikës dhe Kanada do të përfshihen nga temperaturat e larta duke bërë që rreth 200 milion persona të preken nga vala e të nxehtit. Në Kanada...

Sondazh

Nothing found!

Sondazh

Nothing found!